Home Histoire de TPMS
Histoire de TPMS

Histoire de TPMS

La pression d'air dans les pneus a un impact significatif sur la sécurité routière. Le TPMS a originellement été introduit sur le marché européen dans les années 80. Cette caractéristique n'était d'abord disponible que sur les voitures de luxe. Le premier véhicule équipé de la technologie TPMS fut la Porsche 959, en 1986. D'autres fabricants ont suivi. En 1999, Peugeot a fait installé le TPMS sur la Peugeot 607. En 2000, c'est la Laguna II de Renault qui devient la première voiture de dimension familiale à être systématiquement fournie avec le TPMS.

La loi de roulement

Dans les années 90, il y a eu un taux très élevé d'accidents mortels pour certains modèles SUV équipés de pneus Firestone, comme par exemple l'Explorer de Ford et le Mercury Mountaineer. Les défaillances de pneus ont entraîné la mort de plus de 250 personnes et ont grièvement blessé 3.000 autres. Ces accidents ont poussé les autorités à voter une nouvelle loi de roulement, appelée TREAD en anglais, en l'an 2000, pour réduire les accidents de la route. La loi stipule que tous les véhicules motorisés de moins de 5 tonnes doivent dorénavant être équipés de la technologie TPMS.
L'application de cette loi a commencé en octobre 2005 avec 20% des véhicules. Elle atteignit les 100 % en 2008 (100 % des véhicules fabriqués en 2008). Une loi similaire est aussi passée dans les pays de l'union européenne. Cette loi stipule qu'en date du 1er novembre 2014 tous les nouveaux véhicules devront être équipés de TPMS.

Sécurité routière

Des pneus bien gonflés jouent un rôle fondamental pour la sécurité routière. Une étude américaine conduite par l'Association des Fabricants de Caoutchouc (RMA) a découvert que seulement un Américain sur six vérifiait régulièrement l'état de ses pneus. Étant donné les risques encourus en cas de pneus mal gonflés, c'est un chiffre alarmant. L'administration pour la sécurité routière sur les autoroutes nationales aux États-Unis (NHTSA) estime que le nombre d'accidents liés à des défaillances de pneus diminuera considérablement pour tous les véhicules équipés de TPMS. Ce système a été conçu pour avertir les automobilistes quand les pneus ne sont pas suffisamment gonflés, de manière à ce que ces automobilistes les regonflent.

 

Le TPMS est conçu comme une mesure de sécurité qui surveille la pression d'air dans les pneus et met en garde l'automobiliste si elle est insuffisante. L'importance d'un tel système ne peut pas être exagérée.

 

Des pneus insuffisamment gonflés:

. affectent les performances du véhicule
. conduisent à une usure prématurée des pneus
. augmente la consommation de carburant
. ont plus de chance d'exploser


Des données de l'administration pour la sécurité routière sur les autoroutes nationales aux États-Unis (NHTSA) montrent que chaque année 11.000 accidents de la route sont causés par des défaillances de pneus. Ces systèmes (TPMS) sont maintenant obligatoires aux États-Unis et dans les pays de l'Union Européenne.